Photos 

d'Elisabeth Prouvost  

Élisabeth Prouvost a réalisé une œuvre monumentale autour du radeau : radeau de la chair, radeau de l’amour, radeau des enfants perdus...une série de corps en mouvement qui nous lient les uns aux autres comme un lien indéfectible entre individuel et collectif. Ces images nous ramènent à toutes les expériences communes : naître, aimer, enfanter, rêver, mourir...Chairs et mouvements, clairs et obscurs, ces visages pourraient être les nôtres, les miens, ce que nous avons été et ce que nous ne sommes pas encore. 

 Comment ces images ne pourraient-elles pas nous toucher alors que nous semblons découvrir que l’espace mondial est en fait tout petit, que nos frontières s’effacent et que notre destin est plus que jamais commun ? Comment oublier que l’universalisme de notre espèce ne s’arrête qu’à un espace à la dérive dans un univers presque totalement inconnu ? Les images d’Élisabeth Prouvost chantent le commun de notre destinée, les traces de notre passage, les corps agglutinés et aimants, les visages sous-exposés qui nous parlent dans le creux de l’oreille de la personne que nous avons été.

© 2020 aKousthea Cie